Le Brexit fournit un alibi au maintien de conditions monétaires accommodantes

le 27/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le vote en faveur du Brexit a entraîné une forte hausse du dollar et du yen et pourrait inciter les banques centrales à intervenir davantage sur les marchés.

Le vote en faveur du Brexit a provoqué des vagues sur l'ensemble du marché des changes international. Outre la forte chute de la livre, l’euro a chuté de 4,5% contre dollar en début de séance vendredi, avec une parité qui est repassée sous le seuil symbolique de 1,10, avant de se reprendre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi