Blackstone va clore en Europe le plus grand fonds immobilier de l’année

le 15/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe américain aurait déjà levé 5,5 milliards d’euros pour ce véhicule qui illustre l’appétit des fonds immobiliers pour le marché européen.

Il s’appelle Blackstone Real Estate Partners Europe 5 et pèse déjà 5,5 milliards d’euros. Ce qui correspond aux engagements enregistrés par le groupe américain Blackstone pour son 6e véhicule dédié à l’immobilier européen, assurait hier le Financial Times. A fin mars, ce fonds totalisait déjà 5 milliard d’euros selon Preqin. Depuis, se sont ajoutés de nouveaux tickets comme celui de CalSters, le fonds de pension des professeurs californien qui a misé 100 millions d'euros. Contacté par L’Agefi, Blackstone ne commente pas.

Premier gestionnaire immobilier mondial, avec 101 milliards de dollars (90 milliards d’euros) d’actifs sous gestion, Blackstone vise pour son nouveau véhicule européen un closing final à 7 milliards d'euros en fin d’année, comme pour son prédécesseur levé en 2014. Il s’agit du plus gros fonds immobilier en cours de levée, selon le cabinet londonien Preqin. L’américain Lone Star a de son côté bouclé en avril un cinquième fonds d’immobilier global de 5,9 milliards de dollars, d’une taille quasi similaire à celui déjà levé en 2015.

Si aucun n’égale Blackstone et Lone Star, plusieurs grands fonds immobiliers dédiés aux Vieux continent courtisent actuellement les investisseurs. Le britannique Kildare Partners vise 2 milliards de dollars pour son 2e véhicule européen, son compatriote Hermes Real Estate 1,5 milliard de livres (1,4 milliard d'euros) pour un nouveau fonds britannique, et l’américain et PGIM Real Estate 1 milliard de livres pour son 6e fonds régional. Lancés ces derniers mois, tous ont réalisé un premier closing, tandis que le néerlandais ASR Real Estate  en est au 5e bouclage intermédiaire pour son fonds de 1,5 milliard d’euros lancé en 2012 pour investir aux Pays-Bas.

Les gestionnaires spécialisés, mais aussi de grands institutionnels en direct, recherchent en Europe un supplément de rendement que n'offrirait plus le marché américain. Blackstone, qui viserait un rendement interne net de 15% pour son nouveau véhicule européen, s’intéresse particulièrement aux prêts résidentiels italiens non-performants. «Il y a une opportunité énorme là-bas. Il y a des discussions gouvernementales pour changer le système et rendre plus efficaces les procédures de saisie (immobilière)», déclarait la semaine dernière au cours d’une conférence Anthony Meyers, managing director de Blackstone cité par le FT.

A lire aussi