Les infrastructures ont moins la cote auprès des «zinzins»

le 13/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les investisseurs institutionnels continuent à se détourner des hedge funds, plus d'un tiers comptent augmenter leur allocation en private equity, selon le dernier baromètre de Coller Capital.

Les infrastructures ont moins la cote auprès des «zinzins»
(Crédit Fotolia)
Les infrastructures ont perdu leur rang de placement alternatif chouchou des investisseurs professionnels. En quête de rendements attractifs, 46% des institutionnels prévoyaient à l’automne dernier d’accroître leur allocation dédiée aux actifs réels tels que les routes et centrales d’énergie...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi