La banque centrale néo-zélandaise se met elle aussi en position d’attente

le 10/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l'instar de son homologue australienne, elle a maintenu le statu quo et laissé sa devise s'apprécier à un rythme qui atteint 10% depuis janvier.

Comme son homologue australienne quelques jours plus tôt, la banque centrale néo-zélandaise a opté pour le maintien de ses taux directeurs à un niveau de 2,25%, quitte à faire remonter le dollar local. Le fait que 7 des 17 économistes interrogés par Bloomberg attendaient une baisse de 25 pb a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi