La BCE se contente d’afficher un optimisme prudent

le 03/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'euro reculait légèrement hier grâce au maintien de ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2017 et 2018, les risques baissiers étant par ailleurs moins forts qu'en avril.

Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi lors de la réunion du conseil des gouverneurs à Vienne le 2 juin 2016.
Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi lors de la réunion du Conseil des gouverneurs à Vienne le 2 juin 2016.
(Crédit ECB.)
La patience est mère de toutes les vertus pour la BCE. Le message passé à l’issue de la réunion des membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne est resté inchangé par rapport à celui d'avril, avec de modestes révisions à la hausse des perspectives de croissance et d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi