Le Japon échoue à imposer ses vues au G7

le 30/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le discours alarmiste de Shinzo Abe n’a pas été repris dans le communiqué final mais il lui ouvre la porte à un report de la hausse de la TVA.

Malgré l’insistance du Premier ministre japonais Shinzo Abe pour y inclure des références à l’imminence d’une crise à l’échelle de celle de 2008, le communiqué final publié vendredi par les membres du G7 se contente d’évoquer une «augmentation des risques de revers pour l’économie mondiale». Les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi