Mario Draghi ne voit pas d’alternative à la politique actuelle de la BCE

le 02/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mario Draghi ne voit pas d’alternative à la politique actuelle de la BCE
(Bloomberg)
Les bas taux d'intérêt ne sont pas inoffensifs mais ils ne sont que le symptôme, et non la cause, d'un problème sous-jacent aux grandes économies, a déclaré lundi le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, qui a souligné qu'il n'y avait pas d'alternative à cette politique...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi