Bercy reconnaît que les négociations sur la TTF européenne sont à l’arrêt

le 11/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Parmi les dix pays qui veulent une taxe, l'Espagne et la Slovaquie ne peuvent avancer, faute de gouvernement.

Le ministre des Finances et des Comptes publics français a reconnu hier que les travaux sur la création d’une taxe sur les transactions financières européenne (TTFE) piétinaient, plus de trois ans après leur lancement. « Nous sommes aujourd’hui dans une situation d’arrêt, si je puis dire, d’arrêt...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi