La banque centrale néo-zélandaise met la pression sur les autres pays de la zone dollar

le 11/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La RBNZ a surpris les marchés en baissant son taux directeur, alors que ses homologues australienne et canadienne ont opté pour le statu quo.

La Nouvelle-Zélande joue les passagers clandestins au sein de la zone dollar. Contre toute attente, la banque centrale du pays (RBNZ) a baissé son taux directeur de 25 points de base à l’issue de sa réunion de mercredi soir, pour le ramener à 2,25%. Elle a mis en avant le niveau du dollar néo...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi