La Chine relance la titrisation de prêts non performants

le 26/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités chinoises ont permis à six banques d'émettre pour 50 milliards de yuans d’ABS reposant sur des créances douteuses. D’autres pourraient suivre.

Pour la première fois depuis 2008, des banques chinoises vont être autorisées à se délester de leurs créances douteuses pa le biais de titrisations. Les quotas d’émissions suggérés portent sur des ABS (asset-backed securities) à hauteur de 50 milliards de yuans, soit environ 7 milliards d’euros...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi