Désaccord patronal au début des négociations sur l’Unedic

le 22/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

File d'attente de chercheurs d'emplois aux Etats-Unis en mai 2011. Photo: Matthew Staver/Bloomberg

L'Union professionnelle artisanale (UPA), en conflit avec le Medef et la CGPME sur la représentativité patronale, a claqué lundi la porte des négociations sur l'assurance-chômage à peine dix minutes après le début de la première séance. L'UPA dénonce un accord entre le Medef et la CGPME, qui prévoit de mesurer la représentativité des organisations patronales sur la base, à 80%, des effectifs de salariés et, à 20%, du nombre d'entreprises adhérentes. Ce panachage, repris dans le projet de loi sur la réforme du travail dévoilé la semaine dernière, passe outre une décision du Conseil constitutionnel, qui avait donné un avis favorable à une représentativité mesurée par le seul nombre d'entreprises.

A lire aussi