L’OCDE craint la stagnation séculaire

le 19/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’ensemble des prévisions de croissance ont été revues à la baisse pour 2016 et 2017. «Une réaction urgente des pouvoirs publics» est nécessaire, d’après l’organisation.

Les politiques actuelles correspondent à un équilibre de croissance molle caractérisé par la faiblesse de la demande, de l’investissement et de l’inflation ainsi qu’un marché du travail inefficient et une croissance de la productivité atone», prévient l’Organisation de coopération et de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi