La Fed prépare les investisseurs à un changement de trajectoire des taux

le 18/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les turbulences des marchés seront prises en compte pour déterminer le rythme des ajustements monétaires, indiquent les minutes du FOMC.

La Fed prépare les investisseurs à un changement de trajectoire des taux
(Bloomberg)

Le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) pourrait réviser à la baisse ses perspectives sur l’économie américaine lors de sa prochaine réunion à la mi-mars. C’est ce qui se dégage des «minutes» des 26 et 27 janvier, publiées hier soir. «Un certain nombre de participants ont exprimé leur inquiétude quant au frein potentiel exercé sur l’économie américaine par les effets généraux d’un ralentissement plus prononcé que prévu de la Chine» et des autres économies émergentes, souligne le compte rendu.

Les responsables ont pris acte d’un durcissement des conditions financières et ils estiment que l’incertitude quant aux perspectives économiques a augmenté. Si cette tendance se prolongeait, «cela pourrait constituer un facteur d’amplification des risques baissiers» pour l’économie américaine. Ils ont souligné que le ralentissement chinois risquait d’augmenter «le stress économique et financier sur les économies émergentes et autres producteurs de matières premières comme le Canada et le Mexique» qui sont parmi les premiers partenaires commerciaux des Etats-Unis.

Evoquant la baisse des prix des actions et le renforcement du dollar, ils ont estimé que des conditions financières plus difficiles pourraient être «à peu près équivalentes» à des hausses de taux. S’ils ont débattu d’une «modification de leurs opinions précédentes sur la trajectoire appropriée de la fourchette d’objectifs du taux des fonds fédéraux», ils ont jugé prématuré de modifier leurs perspectives pour l’économie américaine, ajoutant que les statistiques sur le marché du travail étaient «encourageantes» mais que les données sur la consommation et la production étaient «décevantes».

Alors que la Fed avait indiqué en décembre qu’elle relèverait ses taux à quatre reprises en 2016, certains investisseurs penchent désormais pour une absence totale de hausse cette année. «Je n’attends pas de mouvement sur les taux en mars», pronostique Joseph Lavorgna, économiste en chef pour les Etats-Unis chez Deutsche Bank.

Les prix des bons du Trésor américain ont réduit leurs pertes après la publication de ce compte rendu, avec un rendement à 10 ans à 1,831%, en hausse de 5,6 points de base par rapport à mardi soir. Le dollar s’est affaibli face au yen, passant sous les 114 yens, mais n’a guère réagi face à l’euro, tandis que Wall Street est restée orientée à la hausse.

Sur le même sujet

A lire aussi