La Chine aura du mal à éviter une forte dépréciation du renminbi

le 09/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les réserves de change chinoises ont à nouveau reculé de 90 milliards de dollars en janvier et se rapprochent du seuil adéquat défini par le FMI.

La politique de change de la Chine ne semble pas tenable. La poursuite des interventions de la banque centrale (PBOC) pour amortir la dépréciation du renminbi a contribué à une nouvelle chute des réserves de change chinoises de 90 milliards de dollars hors effets de valorisation le mois dernier....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi