UBS accuse un revers dans la gestion de fortune

le 03/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un mondial de la banque privée enregistre sa plus forte décollecte depuis 2010, alors qu’il subit également une baisse d’activité en BFI.

UBS vacille sur ses deux jambes. La première banque suisse a déçu les marchés hier en publiant des résultats opérationnels en forte baisse au quatrième trimestre 2015, à la fois en banque d’investissement (BFI) comme la plupart de ses rivales, mais aussi en gestion de fortune. Grâce à un gain...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi