L’Erafp se lance dans le private equity et les infrastructures

le 03/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds de pension de la fonction publique annonce deux premiers appels d’offres. Le non-coté pourra représenter jusqu’à 3% de ses encours.

Dans le sillage de nombreux investisseurs institutionnels en quête de rendement, l’Erafp se diversifie dans le non-coté. L’Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique a annoncé hier un appel d’offres pour un mandat de 200 millions d’euros en private equity et un mandat de 150...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi