Le Brésil continue de limiter son recours au financement externe

le 28/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La part des titres en devises étrangères sera limitée à 3% des emprunts totaux en 2016. Les coûts de financement continuent d’augmenter.

Le Brésil a dévoilé son programme de financement pour cette année sous haute tension. Le pays prévoit ainsi d’augmenter ses appels au marché de 10% par rapport à 2015 pour les porter à 698,2 milliards de réaux (170 milliards d’euros). Ce montant brut comprend 16,1 milliards d’échéances de titres...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi