Les sanctions contre l'Iran pourraient être levées au printemps 2016

le 24/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La levée des sanctions internationales imposées à l'Iran pourrait débuter dès le printemps 2016, une fois que l'accord sur le programme nucléaire aura été entériné par Téhéran et le Congrès américain, a estimé lundi Philip Hammond, le secrétaire au Foreign Office qui a présidé hier la cérémonie de réouverture de l'ambassade britannique à Téhéran. Les négociations commerciales pourraient dès lors débuter «bien avant» la levée effective des sanctions. «Nous pourrions [en] discuter dès le printemps prochain», a-t-il estimé dans un entretien accordé à Reuters. Les fonds iraniens gelés à l'étranger représentent 150 milliards de dollars. L'enjeu est de se positionner en vue de la réouverture d'un marché de plus de 78 millions d'habitants. A Téhéran, Philip Hammond était accompagné par une délégation d'entreprises, dont Royal Dutch Shell, Amec Foster Wheeler et Weir Group.

 

A lire aussi