Rome soupçonne une évasion fiscale vers Saint-Marin

le 07/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités italiennes enquêtent sur 59.000 personnes soupçonnées d'avoir fait transiter des fonds de l'Italie vers le paradis fiscal de Saint-Marin pour soustraire à l'impôt 850 millions d'euros au total depuis six ans, a annoncé hier soir la police fiscale romaine. Elle dit avoir identifié 27.000 Italiens et 32.000 étrangers ou résidents de l'enclave ayant déplacé environ 33 milliards d'euros entre l'Italie et Saint-Marin de 2009 à 2014.

A lire aussi