Les retraités perdent leur avantage relatif sur les actifs

le 13/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le niveau de vie relatif des retraités français, aujourd'hui en moyenne légèrement supérieur à celui des actifs, sera moins élevé à l'horizon 2040 et continuera ensuite à se dégrader, estime le Conseil d'orientation des retraites (Cor). En 2012, la pension nette moyenne des retraités représentait 65,1% du revenu d'activité net moyen des actifs. Mais ceux-ci ont souvent des enfants à charge, tandis que les pensions ne sont qu'une composante du revenu des retraités. Résultat : le niveau de vie moyen des retraités représentait alors 102,6% de celui de l'ensemble de la population. «Au cours des dernières années, la pension moyenne des retraités a augmenté plus vite que le revenu d'activité moyen», les nouvelles générations, dont les retraites sont en moyenne plus élevées, remplaçant les plus anciennes, explique-t-il. Mais cette période est terminée. Selon le Cor, le niveau de vie des retraités évoluera désormais moins vite que celui des actifs pour retomber entre 82% et 94% en 2040, selon les scénarios économiques, et entre 73% et 92% en 2060.

A lire aussi