«Notre vue sur les actions reste positive sur le moyen terme»

le 22/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nathalie Benatia, stratégiste senior chez BNP Paribas Investment Partners

- L’Agefi: Pourquoi ne surpondérez-vous pas votre poche actions ?

- Nathalie Benatia: Mi-mai, nous avons pris des bénéfices sur notre exposition actions pour revenir à la neutralité. Au cours des dernières semaines, les investisseurs se sont interrogés sur le scénario économique et, surtout, se sont inquiétés des discussions laborieuses entre la Grèce et ses partenaires. La volatilité a augmenté, d’abord sur les taux et les devises. Dans ce contexte, et compte tenu de la belle performance des actions depuis le début de l’année, en particulier avec une hausse de 18% au 20 mai de l’indice Eurostoxx 50, il nous a paru opportun de réduire notre exposition au risque, pour mieux nous repositionner plus tard. Nous avons «vendu en mai» mais ne sommes pas pour autant «partis», notre vue sur les actions restant positive sur le moyen terme.

- Quels actifs privilégiez-vous pour les prochains mois ?

- Pour l’heure, nous avons réduit l’exposition au risque de notre allocation d’actifs face à une situation grecque confuse et qui nous paraît appréhendée –ou en tout cas traduite– de façon inégale sur les marchés financiers. Nous restons convaincus que l’action de la BCE contribuera au maintien de taux bas sur les obligations gouvernementales, ce qui est de nature à entretenir l’appétit des investisseurs pour les produits offrant des rendements supérieurs. Sur les actions, les aspects microéconomiques paraissent toujours porteurs (opérations financières nombreuses et ambitieuses, perspectives bénéficiaires positives). Les petites et moyennes capitalisations européennes nous semblent à même de profiter de meilleures perspectives de croissance dans la zone euro malgré des valorisations tendues.

Panel Allocation. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Panel Allocation. Illustration L'Agefi.

A lire aussi