Moody's prévoit un effet de contagion limité de la crise grecque

le 11/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les difficultés de la Grèce à conclure un accord avec ses créanciers internationaux n'ont pas eu d'effet de contagion significatif sur le reste de la zone euro, selon une étude publiée jeudi par l'agence de notation Moody's. "Malgré l'incertitude sur l'issue des négociations en Grèce, la fragmentation financière dans le reste de la zone euro a encore diminué, un signal positif de la capacité de résistance du secteur financier", écrit l'analyste de Moody's Antoni Garre.

A lire aussi