Matteo Renzi est contesté dans les urnes en Italie

le 01/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Parti démocrate (PD) de Matteo Renzi a promis lundi de poursuivre sa politique de réformes au lendemain de la poussée dans les urnes du Mouvement 5-Etoiles (M5S) et de la Ligue du Nord lors d'élections régionales partielles en Italie. Les candidats soutenus par le PD ont remporté cinq des sept régions en lice mais la chute du nombre de voix cumulé en faveur de la formation de centre gauche et la perte de la Ligurie font figure de revers pour le jeune président du Conseil de 40 ans. En cumulant ces divers résultats locaux, le PD recueillerait environ 23% des voix globalement exprimées dans les sept régions, soit nettement moins que les 41% recueillis aux européennes de mai 2014, même si le corps électoral était alors l'Italie tout entière. Le M5S arrive en deuxième position avec 18% et la Ligue du Nord, avec 12,5%, devance Forza Italia (10,7%), le parti de Silvio Berlusconi.

A lire aussi