Le marché européen de la titrisation est resté relativement animé cet été

le 26/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le mois de juillet a notamment été marqué par la mise à prix de la deuxième titrisation de prêts immobiliers déconsolidante du Crédit Foncier

Alors que les professionnels de la titrisation attendent avec impatience la présentation en septembre des propositions de la Commission européenne pour relancer le marché via un assouplissement réglementaire, l’été qui est sur le point de s’achever aura été relativement actif en termes d'émissions.

En juillet, le Crédit Foncier a émis sa deuxième titrisation en deux ans de crédits immobiliers de quelque 1,4 milliard d’euros, baptisée CFHL-2 2015. Comme l’opération de même type placée l’année dernière (CFHL-1 2014), ce RMBS a la particularité d’être déconsolidant. La tranche A1 de 787 millions d’euros, notée AAA et avec une durée de vie moyenne des actifs sous-jacents (Wal) de trois ans a été placée avec une marge de 30 points de base (pb) au-dessus de l’Euribor trois mois, en dessous des prévisions, et elle a été sursouscrite 1,5 fois. La tranche A2 de 415 millions d’euros, notée AAA et avec une Wal de 5 ans, a été placée avec une marge de 45 pb au-dessus de l’Euribor. «Les tranches seniors ont été mises à prix avec des marges inférieures à celles obtenues pour CFHL-1 2014 mais les tranches mezzanines ont exigé des marges supérieures», souligne l’analyste de Rabobank, Ruben van Leeuwen, pour qui l’opération a été «un succès».

Le marché primaire a aussi été animé en juillet par la mise à prix du RMBS de 500 millions de livres de Clydesdale Bank, Lanark 2015-1. La première tranche notée AAA, a été placée avec une marge de 50 pb au-dessus du Libor trois mois. Le mois de juillet a également vu le placement du RMBS Auburn 9, de Capital Home Loans dont la taille a été revue de 300 à 525 millions de livres. Le marché primaire des ABS auto n’a pas été en reste. A la fin du mois dernier, Opel Bank a placé sans difficulté deux tranches de son ABS, E-Carat 8, dont la taille a été légèrement revue en hausse à 475 millions d’euros. BMW Bank a aussi placé son ABS Bavarian Sky German Auto Loans 3, avec une seule tranche placée de 744 millions d’euros.

Du côté des CMBS, Goldman Sachs a placé l’opération Logistics UK 2015 de quelque 650 millions de livres tandis que Deutsche Bank a placé son opération de près de 320 millions d’euros Deco 2015-Charlemagne avec une marge de 145 pb au-dessus de l’Euribor 3 mois pour la tranche la plus senior.

Titrisations. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Titrisations. Illustration L'Agefi.

A lire aussi