L’immobilier américain se porte au mieux pour les primo-accédants

le 23/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont atteint leur plus haut niveau en cinq ans et demi en mai, avec un afflux de primo-accédants, dernier indicateur en date reflétant la reprise du marché immobilier et de la croissance au deuxième trimestre. La National Association of Realtors (NAR), principale fédération d'agents immobiliers du pays, a fait état hier d'une hausse de 5,1% des reventes à 5,35 millions en rythme annualisé, au plus haut depuis novembre 2009 et bien au-dessus du consensus des économistes qui tablaient sur 5,26 millions. Les primo-accédants ont réalisé 32% des transactions, la proportion la plus importante depuis septembre 2012. Cette augmentation relègue à l'arrière-plan la baisse surprise du mois précédant, dont la portée avait été minimisée par les économistes. La fédération a d’ailleurs revu en hausse son chiffre d'avril à 5,09 millions, contre 5,04 millions initialement.

A lire aussi