L'économiste en chef de la BCE évoque un risque accru pour l'objectif d'inflation

le 26/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La probabilité de voir la Banque centrale européenne (BCE) manquer son objectif d'inflation est désormais plus important, en raison de la chute des cours des matières premières et la faiblesse de certaines économies hors de la zone euro, estime Peter Praet, membre du directoire et économiste en chef de la BCE. «L'évolution de l'économie mondiale et des marchés de matières premières a accru le risque baissier sur la capacité à atteindre durablement une inflation vers 2%», a déclaré aujourd'hui Peter Praet à des journalistes en marge d'une conférence. «Le Conseil des gouverneurs surveillera attentivement toute information nouvelle», a-t-il ajouté. «Il ne doit y avoir aucune ambiguïté sur la volonté et la capacité du Conseil des gouverneurs à agir en cas de besoin».

A lire aussi