L’écart continue de se creuser entre la France et l’Allemagne

le 24/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les indices PMI du mois d’août publiés vendredi montrent un écart croissant entre l’Allemagne qui accélère et la France qui ralentit.

Les indices PMI Markit du mois d’août publiés vendredi sont venus confirmer une tendance déjà observée lors de la publication des chiffres de la croissance du deuxième trimestre: le secteur privé continue à se renforcer en Allemagne alors que la France semble marquer le pas. L’indice PMI composite pour la zone euro dans son ensemble, tirée par la bonne performance allemande, est proche de son plus haut de quatre ans, à 54,1 contre 53,9 en juillet.

En France, l'indice du secteur manufacturier est retombé à 48,6, contre 49,6 en juillet, s'éloignant de la barre des 50 - qui sépare croissance et contraction de l'activité - qu'il avait franchie en juin pour la première fois depuis plus d'un an. L'indice du secteur des services s'est maintenu au-dessus des 50 pour le septième mois d'affilée mais il a toutefois de nouveau baissé, à 51,8 contre 52,0 en juillet. L'indice composite, qui regroupe des éléments des deux indices sectoriels, a baissé à 51,3 contre 51,5 un mois plus tôt, restant au-dessus de la barre des 50 pour le septième mois consécutif. Néanmoins la mauvaise performance française ne permet pas d’anticiper sur le rythme de la croissance au troisième trimestre, les indices PMI se révélant excessivement pessimistes depuis la mi-2012. Le maintien sous la barre des 50 de l’indice global pour l’emploi demeure toutefois préoccupant, alors qu’il était repassé en positif en février dernier. «Le repli du mois de juillet n’apparait plus comme un aléa mais traduit une fragilité du marché du travail» note ainsi Phillipe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM.

En Allemagne, l'indice PMI composite est ressorti à 54,0 en août contre 53,7 en juillet, marquant le vingt-huitième mois consécutif de croissance. D’après Oliver Kolodseike, économiste de Markit, «l'économie du secteur privé allemand est passée à la vitesse supérieure en août, la production et les nouvelles commandes connaissant leur croissance la plus marquée en quatre mois». L'indice manufacturier a bondi de 51,8 en juillet à 53,2 en août, atteignant un pic de 16 mois.

Malgré les inquiétudes au sujet du ralentissement de l'économie mondiale, avec la plus forte contraction en six ans de l’indice PMI manufacturier en Chine, les nouvelles commandes à l'exportation ont atteint leur plus haut niveau en un an et demi, soutenues par la demande en provenance de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.

A lire aussi