L'AMF sanctionne lourdement les protagonistes du dossier Riber

le 05/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Autorité des marchés financiers a infligé des amendes cumulées de 3,55 millions d’euros dans un dossier concernant le fournisseur de machines pour l’industrie des semi-conducteurs, Riber. Dans cette affaire complexe qui mêle utilisation et transmission d’informations privilégiées, défaut de déclaration de franchissement de seuil, et non-signalement d’opérations suspectes, le tout sur fond de querelles d’actionnaires, le collège de l’AMF avait réclamé plus de 6,5 millions d’euros de sanctions.

Le dossier implique notamment l’ancien patron de l’équipementier Valeo, Noël Goutard, et UBS France. La banque a écopé d’une amende de 350.000 euros, car ses systèmes de détection des opérations suspectes entre 2010 et 2011 n'avaient pas fonctionné.

A lire aussi