Jean-Claude Juncker fait une dernière offre à la Grèce

le 30/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, examine une offre de dernière minute avancée par la Commission européenne pour parvenir à un accord sur un ensemble de réformes en échange d'une aide financière, ont indiqué mardi des sources grecques. La nouvelle a provoqué un bref retournement des marché actions. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lundi soir et ce dernier, après avoir discuté avec le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, a exposé les contours d'un accord de dernière minute, a confirmé à des journalistes Margaritis Schinas, un porte-parole de la Commission. Cette proposition contiendrait la promesse d'une renégociation de la dette grecque en octobre.

Malgré tout, le gouvernement allemand pense qu'il est désormais trop tard pour envisager une prolongation du programme d'aide accordée à la Grèce, a déclaré mardi à Reuters un responsable allemand sous couvert d'anonymat. Ce programme expire mardi alors que la Grèce doit rembourser 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI). Prié par un journaliste de dire si la Grèce verserait les 1,6 milliard d'euros dus au FMI ce mardi, leministre grec des Finances, Yanis Varoufakis a répondu: «non». Avant d'ajouter, au sujet de la possibilité d'un accord de dernière minute avec les créanciers: «je l'espère».

A lire aussi