La Grande-Bretagne espère lever 25 milliards de livres en se désengageant de RBS

le 08/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Etat britannique compte vendre les trois quarts au moins de sa participation dans Royal Bank of Scotland d'ici à mai 2020, levant ainsi 25 milliards de livres (34,75 milliards d'euros), a déclaré mercredi UK Financial Investments (UKFI), l'organisme qui gère ses avoirs dans la banque. RBS a été secourue par l'Etat lors de la crise financière de 2007-2009 pour un coût de 45,8 milliards de livres, moyennant une entrée au capital à hauteur de 78%. Pour l'Etat, le sauvetage se traduit pour l'heure par une perte de quelque 14 milliards de livres, au cours de Bourse, ce qui implique que les premières ventes risquent de se faire à perte.

A lire aussi