La France conditionne l'aide à l'export de centrales au charbon

le 10/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France a décidé de supprimer immédiatement ses aides publiques à l'exportation de centrales au charbon qui ne sont pas dotées de dispositifs de capture et de stockage du gaz carbonique (CO2), a déclaré jeudi Manuel Valls. Ces aides permettent notamment de réduire les coûts à l'export vers les pays en développement des technologies du charbon, dont les centrales alimentées par ce combustible. A 81 jours de la conférence des Nations unies sur le climat, dont la France sera l'hôte en décembre, le Premier ministre français a adressé un signal attendu de la volonté de Paris de mettre en accord ses paroles et ses actes, le charbon étant l'énergie fossile la plus polluante.

A lire aussi