La dette du Brésil est rétrogradée en catégorie spéculative

le 10/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La dette du Brésil est rétrogradée en catégorie spéculative

Standard & Poor's a annoncé mercredi avoir abaissé en catégorie spéculative la note souveraine du Brésil, excluant ainsi ce dernier de la catégorie des émetteurs les plus sûrs, une décision qui pourrait affaiblir encore la position de la présidente Dilma Rousseff. S&P a ramené la note brésilienne de BBB- à BB+, l'échelon le plus élevé de la catégorie des dettes high yield. La perspective de la nouvelle note de S&P reste négative, ce qui implique que l'agence envisage une nouvelle dégradation à brève échéance. Fitch et Moody's notent encore pour l'instant le pays en catégorie investisseur, ce qui le préserve pour l'heure d'une exclusion des grands indices.

Le ministre de la Planification, Nelson Barbosa, a déclaré que le gouvernement allait continuer à honorer ses engagements financiers après la dégradation de S&P tout en poursuivant ses efforts visant à obtenir la coopération du Congrès pour mettre en œuvre des mesures de réforme.

A lire aussi