Dennis Lockhart compte appuyer une hausse des taux en septembre

le 05/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président de la Réserve fédérale d'Atlanta a déclaré hier au Wall Street Journal qu'il faudrait une «dégradation d'ampleur» de la situation économique des Etats-Unis pour qu'il n'appuie pas une hausse des taux en septembre. Considéré comme un «centriste», Dennis Lockhart est l'un des cinq présidents des représentations régionales de la Fed à disposer d'un droit de vote au sein du Comité de politique monétaire (FOMC) cette année.

A lire aussi