Le déficit courant français a été alourdi par l'amende de BNP Paribas

le 24/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'amende de 8,9 milliards de dollars infligée par les autorités américaines à BNP Paribas a contribué à creuser de 4,3 milliards d'euros le déficit des transactions courantes de la France en 2014. Le déficit est ressorti à 19,7 milliards d'euros, soit l'équivalent de 0,9% du produit intérieur brut contre 17,1 milliards en 2013, selon le rapport annuel sur la balance des paiements réalisé par la Banque de France. Hors pénalités acquittées par BNP Paribas suite à l'accord intervenu en juin 2014 avec les autorités américaines, le déficit des transactions courantes ressort à 15,4 milliards.

A lire aussi