Les créanciers de la Grèce proposent une rallonge de 15,5 milliards d'euros

le 26/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les créanciers de la Grèce proposent une rallonge de 15,5 milliards d'euros

Les pays créanciers de la Grèce ont mis vendredi sur la table une proposition d'aide de 15,5 milliards d'euros, qui aurait déjà été refusée par Athènes selon l'agence de presse grecque ANA. Le projet prévoit une extension de cinq mois du programme d'aide dont bénéficie actuellement la Grèce, jusqu'en novembre. Les créanciers européens sont prêts à verser 12 milliards d'euros en quatre tranches, tandis que le Fonds monétaire international compléterait la somme avec un versement de 3,5 milliards d'euros, selon un document cité par l'AFP.

Dans l'immédiat, Athènes recevrait une première tranche de 1,8 milliard d'euros en urgence, «dès que le Parlement grec aura voté par une résolution l'accord avec les institutions». Cette somme proviendrait des intérêts réalisés en 2014 par le programme SMP, le programme d'achat de dette publique de la BCE, sur les obligations grecques. Le versement permettrait d'éviter un défaut de paiement vis-à-vis du FMI, à qui la Grèce doit une échéance de près de 1,6 milliard d'euros le 30 juin.

Les ministres des Finances de la zone euro se réuniront samedi à partir de 14h00 en France pour rechercher un accord entre la Grèce et ses créanciers afin d'éviter à Athènes un défaut sur sa dette, a déclaré vendredi un porte-parole de l'Eurogroupe.

A lire aussi