Certains créanciers obligataires de l'Ukraine contestent l'accord de restructuration

le 08/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Certains créanciers détenteurs d'obligations ukrainiennes libellées en euros et arrivant à maturité en septembre et octobre 2015 contestent dans un courrier les termes de l'accord de restructuration de la dette publique de l'Ukraine, intervenu le 27 août entre Kiev et un groupe réunissant ses principaux créanciers (mené par Franklin Templeton). Ils estiment injuste que l'ensemble des obligataires doive accepter les mêmes extensions de maturité. «Cette approche repousse la maturité de plus de huit ans pour les titres arrivant à échéance en 2015 et de seulement six mois pour les obligations à 2023», indique le cabinet d'avocats Shearman & Sterling, qui représente les créanciers lésés.

A lire aussi