Le Brésil interrompt la hausse de ses taux face à la récession

le 03/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque centrale du Brésil a interrompu mercredi l'un des cycles de hausses des taux d'intérêt les plus agressifs au monde pour tenter de relancer son économie en récession, malgré la crainte qu'une crise budgétaire n'alimente l'inflation dans le pays. Le comité de politique monétaire de la banque centrale a voté à l'unanimité en faveur d'un maintien du taux de référence brésilien Selic à 14,25%, son plus haut niveau en neuf ans. Ce taux reste le plus élevé des dix premières économies dans le monde.

A lire aussi