La BCE est prête à modifier son programme de rachats d'actifs

le 03/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La BCE est prête à modifier son programme de rachats d'actifs

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi qu'elle maintenait le plafond mensuel de ses rachats d'actifs à 60 milliards d'euros mais elle a relevé de 25% à 33% la part maximale d'une émission obligataire susceptible d'être acquise dans le cadre de ce programme dit d'assouplissement quantitatif (QE).

La BCE a aussi abaissé jeudi ses prévisions de croissance et d'inflation pour la zone euro. Elle prévoit désormais une inflation de simplement 0,1% cette année dans la zone euro, de 1,1% en 2016 et de 1,7% en 2017. Elle prédisait en juin des taux de 0,3%, 1,5% et 1,8% respectivement. Pour la croissance, les prévisions sont désormais de 1,4% en 2015, 1,7% l'an prochain et 1,8% en 2017, contre respectivement 1,5%, 1,9% et 2,0% en juin. La banque centrale a jugé que la probabilité de ne pas atteindre son objectif d'inflation à moyen terme s'était accrue en raison de la baisse des cours du pétrole, du ralentissement de la croissance en Chine et dans d'autres pays émergents et de la récente appréciation de l'euro.

Mario Draghi, a donc réaffirmé sa détermination à renforcer ou prolonger au-delà de septembre 2016 le vaste programme de rachats d'actifs de la BCE si la situation se dégradait davantage, en précisant cependant qu'aucun membre du Conseil des gouverneurs de la BCE ne s'était prononcé en faveur d'une amplification immédiate du QE. Ces annonces ont fait perdre 1% à l'euro, qui a touché un creux de deux semaines face au dollar, revenant tout près de 1,11 dollar, et ont entraîné un vif rebond des marchés actions.

A lire aussi