La BCE défend sa gestion de la ligne d'urgence ELA

le 07/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«Assurer l'ELA dans des conditions exagérément généreuses (...) pourrait augmenter le risque d'aléa moral de la part des établissements financiers ou des autorités de tutelle», explique la BCE mardi dans un document sur sa gestion des risques publié sur son site internte. De telles conditions trop accommodantes pourraient se muer en une menace pour l'indépendance des banques centrales nationales, ajoute-t-elle. La BCE assure le refinancement des banques grecques par le biais du mécanisme de fourniture de liquidité d'urgence (ELA) et a augmenté lundi la décote assignée à certains des collatéraux présentées par ces banques, resserrant d'autant la pression sur le secteur.

A lire aussi