Angela Merkel se dit flexible sur la date des remboursements grecs

le 01/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro pourraient se montrer souples sur la date limite fixée à Athènes pour honorer ses remboursements mais ils refuseront de baisser les taux d'intérêt, a déclaré lundi la chancelière allemande Angela Merkel. La marge de manœuvre concerne uniquement la «période de grâce» dont pourrait bénéficier la Grèce avant de commencer à rembourser les sommes dues dans le cadre du plan d'aide international dont elle bénéficie.

A lire aussi