Alexis Tsipras fera jeudi des "propositions de réforme fiables"

le 08/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a demandé mercredi à ses partenaires de la zone euro de conclure un "compromis honorable" pour remettre son pays sur la voie de la croissance et régler la crise de l'endettement au bénéfice de toute l'Europe, lors d’une allocution devant le Parlement européen. Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro ont décidé mardi de se donner jusqu'à dimanche pour conclure un accord aide financière contre réformes avec le gouvernement d'Alexis Tsipras. Il a annoncé qu'il ferait demain jeudi "des propositions concrètes pour un accord juste, des propositions de réforme fiables".

La demande de prêt adressée mercredi par la Grèce au Mécanisme européen de stabilité sera examinée non par l'Eurogroupe des ministres des Finances de la zone euro mais par le groupe de travail qui réunit les directeurs du Trésor (Eurogroup Working Group, EWG) a déclaré la présidence de l'Eurogroupe.

Le ministère grec des Finances a par ailleurs démenti mercredi des informations de presse selon lesquelles la Grèce préparerait l'émission d'une monnaie parallèle pour payer les pensions et salaires des fonctionnaires à la fin du mois de juillet. Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, a quant à lui souligné les risques que feraient peser l’absence d’accord dimanche. "Je crains que s'il n'y a pas d'accord dimanche ce soit l'effondrement de l'économie grecque et le chaos", a-t-il déclaré, "il peut y avoir des émeutes".

A lire aussi