Un accord avec Athènes est jugé possible dans les prochains jours

le 22/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Un accord avec Athènes est jugé possible dans les prochains jours

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro ont salué lundi les nouvelles propositions de réformes avancées par le gouvernement d'Alexis Tsipras, en jugeant qu'elles pourraient servir de base à un accord dès cette semaine pour permettre au pays d'obtenir une aide financière et éviter ainsi un défaut sur sa dette. Ils n'ont toutefois pas eu le temps de les examiner en détail avant le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement prévu en fin d’après-midi et ils ont demandé à la Grèce et aux institutions représentant ses créanciers (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) de se mettre immédiatement au travail pour tenter de parvenir à un compromis.

L'accueil globalement positif réservé par les responsables européens aux propositions grecques a créé un climat d'optimisme dont ont profité les principales Bourses européennes, en premier lieu Athènes, dont le principal indice a bondi de 9%, avec une envolée de plus de 20% pour le secteur bancaire. La pression s'est aussi relâchée sur les coûts d'emprunt de l'Italie, de l'Espagne et du Portugal, pays considérés comme les plus exposés aux conséquences imprévisibles d'une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro.

A lire aussi