Third Avenue met le high yield américain sur les charbons ardents

le 14/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gérant vient de geler les retraits sur un fonds high yield, illustration concrète du risque de liquidité.

Le risque de liquidité que portent les gestionnaires d’actifs trouve sa traduction concrète. En décidant la semaine dernière de geler les retraits sur un fonds de crédit high yield, le gestionnaire américain Third Avenue a provoqué un nouvel accès de nervosité sur un marché déjà fragilisé depuis...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi