S&P crée des remous au sein de la dette hybride corporate

le 29/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’agence a modifié la façon dont elle traite la clause d’événement de crédit. Conséquence : certaines souches ne sont plus considérées comme des fonds propres.

Les émetteurs de dette hybride et leurs investisseurs n’avaient pas vu le coup venir. S&P a provoqué la stupeur mardi en modifiant la règle selon laquelle elle traite certaines hybrides corporates. Désormais, les souches comportant une clause de rappel à 101% du pair ne seront plus qualifiées...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi