Le prix du pétrole baisse malgré les tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite

le 05/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un contexte de regain d’inquiétudes pour l’économie chinoise, le prix de l’or noir n’a pas augmenté avec les tensions politiques.

Le pétrole a terminé la journée d’hier en baisse alors que les investisseurs semblent s’inquiéter davantage des mauvaises perspectives économiques que de la montée de tensions politiques entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. «Le risque géopolitique est un peu surestimé», juge l’analyste de Tradition...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi