Pimco s’en sort bien en 2015 malgré une forte décollecte

le 04/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sa gestion obligataire affiche de bonnes performances mais se prépare à une nouvelle année test après la hausse des taux américains.

La perte d’un homme-clé ne rime pas forcément avec sous-performance. Le départ de Bill Gross en 2014 avait accentué la décollecte monstre de Pimco qui a perdu plusieurs centaines de milliards de dollars d’encours depuis 2013. Mais il a aussi montré la résistance du gestionnaire d’actifs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi