Le parlement grec adopte les réformes exigées par les créanciers

le 16/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le parlement grec a adopté hier soir un projet de loi englobant des réformes exigées par les créanciers internationaux d’Athènes en échange du déblocage d’un milliard d’euros dont le gouvernement grec a besoin pour rembourser des arriérés de dettes. L’ensemble des 153 députés de la coalition...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi