Paris privilégie la souplesse dans la prise en compte du climat par la finance

le 24/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un projet de décret d’application de la loi LTE laisse aux gérants et institutionnels le choix des critères d’analyse des risques liés au climat.

La sphère financière disposera d’une grande latitude pour se conformer à l’article 173 de la loi de transition énergétique. Celui-ci demande aux sociétés de gestion et aux institutionnels d’expliciter leur démarche ESG (environnement, social, gouvernance) et la manière dont elles prennent en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi