Londres soutient les stress tests dans la gestion d’actifs

le 02/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur britannique endosse la récente prise de position du FSB visant à jauger la solidité des fonds en cas de faible liquidité.

Londres soutient les stress tests dans la gestion d’actifs
Les stress tests bancaires pourraient être étendus au monde de la gestion d’actifs britannique.
(Crédit Fotolia)
L’idée d’une extension des tests de résistance («stress tests») bancaires au monde de la gestion d’actifs fait son chemin. Dans son dernier rapport, le Comité de stabilité financière de l’autorité britannique (FPC) a ainsi indiqué qu’il soutenait la récente prise de position du Conseil de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi