Londres pose ses conditions au soutien des réformes dans la zone euro

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En déplacement en Allemagne, le ministre des Finances britannique George Osborne défend la singularité de la livre. Berlin joue la carte de la conciliation.

En tournée dans les principales capitales européennes, le ministre des Finances britannique défend le principe du «donnant-donnant». «Plutôt que de vous barrer la route et d’opposer un veto aux amendements requis du traité, nous pouvons, au Royaume-Uni, aider la zone euro à apporter les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi